vit et travaille à Paris

Parcours (sélection)

Mahé Aguera, photographe indépendante, diplômée de l’école CE3P École de la Photographie et des Techniques de l’Image, son combat passe par l’image.
Dans son travail, elle recherche des rencontres et des échanges, une vraie expérience humaine et non se contenter de survoler une situation.

En Mai 2014, elle a été introduite, plus acceptée, sur le terrain d’un bidonville en région parisienne « habité » de familles roms. C’est ainsi qu’elle a réalisé son premier reportage composé de portraits de famille.
En 2015, elle décide de poursuivre son travail photographique sur les conditions de vie du peuple Rom et Tzigane et se rend en Hongrie dans la ville d’Esztergom où elle passera une semaine.

Son travail de portrait de famille fut projeté en juillet 2015 lors de la soirée d’ouverture des Rencontres de la Photographie d’Arles dans le cadre d’une soirée organisée par le collectif La Veilleuse de la Gabelle en collaboration avec l’association le PEROU.

Mahé Aguera concentre aujourd’hui son travail sur les sujets qui lui tiennent particulièrement à cœur et notamment le reportage social et humanitaire.

En 2013 elle participe à l’exposition collective « minimenta » à la Galerie Point Rouge (Paris).
Blog : maheaguera.tumblr.com

Contact

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message